lundi 24 novembre 2008

Leçon de vocabulaire : de récolement à décollation

Sous la direction bonhomme d'un solide Cœur Vaillant, ils vont donc récoler... ou au moins tenter de le faire !
Récoler, recompter donc, et non point recoller (les morceaux). Et à vrai dire, qu'on récole ou qu'on ne récole pas, il y a fort à parier qu'il n'y aura rien à recoller à l'issue de cette opération de comptage qui devrait s'effectuer dans une ambiance de franche, voire très franche, camaraderie comme on disait au-delà du rideau de fer quand on avait eu des mots en secret (l'avantage étant qu'à l'époque, seul le communiqué final permettait de comprendre qu'on s'était échangé des noms d'oiseaux, alors qu'aujourd'hui, on rigole un peu plus !)

Quoi qu'il en soit, il est à peu près sûr qu'on passera du récolement à la décollation, quand l'heureuse mais difficilement élue, quelle qu'elle soit, poursuivra sa concurrente et néanmoins camarade en criant, à la manière de la Reine de Lewis Carroll "qu'on lui coupe la tête, qu'on lui coupe la tête !"

1 commentaire:

Jules César a dit…

En fait, pour le moment, ils ne récolent, ni ne recollent, mais se préparent activement à une violente guerre de position dans le style c'est pas l'autre, c'est moi !, d'après les dernières infos que j'ai pu voir...
Suggestion de la Reine : Et si on leur coupait la tête à toutes les deux ?