samedi 27 décembre 2008

Le monde à l'envers

Je découvre (tardivement, j'en conviens) le blog d'Éric Chevillard.
Ce n'est pas vraiment du contenu dont je souhaite vous entretenir (c'est du Éric Chevillard, ne me dites pas que vous n'avez jamais lu Éric Chevillard, tout de même !), d'autant que plutôt de le lire sur son blog, vous feriez mieux d'acheter le bouquin qu'il en a fait et qui paraît le 20 janvier 2009 aux éditions de l'Arbre Vengeur.
C'est plutôt de la forme. En tête de chaque page se trouve une ligne de liens permettant d'atteindre facilement la page de son choix :


Ce qui est curieux, c'est le phénomène d'inversion propre au blog que provoque cette ligne :
En effet, le lien "début" vous emmène tout droit à la dernière page publiée, alors que le lien "fin" vous ouvre le tout début et la toute première page de ce blog.
Ça ne vous fait pas sourire ? Ah, bon. Je suis déçu.

NB : Le chiffre 404 sur l'image, ce n'est pas une erreur, c'est la 404° note d'É. C.

3 commentaires:

martin a dit…

Tiens, je pensais que tu n'appréciais pas trop ? Moi je suis fan (du blog, et des quelques romans lus).

Anonyme a dit…

Je decouvre le bloc de Chevillard. Excellent. Merci de l'avoir indiqué. Le temps qui remonte dans un sens pendant que la pagination part dans l'autre, c'est bien dans l'esprit.

Jean Philippe a dit…

@martin : en fait, je ne suis pas fan. Je trouve que ce qu'il écrit est vraiment très bien pour un blog. Je ne suis pas certain que ce soit un compliment s'il se considère comme un grand homme de lettre, mais quant à moi, je me contenterais tout à fait d'écrire avec son humour et son efficacité. Mais bon, de là à en faire des livres (même si je dis qu'il faut l'acheter pour encourager les bonnes volontés)...